Université du Temps Libre - Lille

Plus d'informations pour les adhérents connectés Cliquez moi !

De" l’abuseur de Séville" au "don Juan" racheté par l’amour, en passant par le fourbe "dom Juan" de Molière
Jocelyne AUBÉ-BOURLIGUEUX
Professeure émérite en littérature espagnole moderne et contemporaine à l'Université de Nantes

LILLE

02/05/2022 14:30


En 1630, le moine Tirso de Molina écrivait son "Burlador de Sevilla y convidado de piedra" "(l’Abuseur de Séville et l’invité de pierre")qui ne tarderait pas à connaître une intense diffusion et des interprétations littéraires dont la plus connue en France est le "Dom Juan" de Molière (1665). En revanche, si "don Giovanni" nous est familier grâce à Mozart, le "don Juan" le plus connu en Espagne, car longtemps représenté le Vendredi Saint, est celui de Zorrilla (1844), mais en France, qui connaît ce pécheur romantique, racheté par l’amour ? Ce personnage mythique et parfois tourmenté, dont le nom est devenu commun est d’une complexité encore digne de nous intriguer. Après celui de "don Quichotte" (1605, 1615), le mythe de don Juan est le second mythe d’origine espagnole, puisque le troisième, prêté à l’Espagne, est celui de notre "Carmen", conçue par Mérimée…